IMMOBILIER: QUE PUIS JE ACHETER AVEC MOINS DE 1000€ PAR MOIS?

L’effondrement des taux d’intérêt a considérablement augmenté le montant qu’un potentiel acheteur immobilier peut emprunter. Mais, dans le même temps, le prix des logements a aussi beaucoup monté dans certaines zones. L’un dans l’autre, que peut espérer acheter un emprunteur qui rembourse 1.000 euros par mois ?

Depuis plus d’un an, les taux d’intérêt des prêts immobiliers naviguent à un plancher historique, autour de 1,2% en moyenne.

En quelques années, la baisse a été spectaculaire. Qui se souvient qu’en 2003 on empruntait généralement à plus de 4%(1) ? Et les taux n’ont commencé à tomber sous 3% qu’en 2013, la barre des 2% ayant été enfoncée en 2016 seulement.

Cet effondrement a eu une conséquence directe et mécanique : les sommes que peuvent emprunter les ménages désireux d’acquérir leur résidence principale ont bondi.

Avec 1.000 euros de remboursement par mois, un acheteur peut emprunter 163.000 euros sur 20 ans si le taux est de 4% et… 210.000 avec un taux de 1,15%. Le pouvoir d’achat immobilier potentiel est donc supérieur de 29%, ou 47.000 euros.

Entre 64% et 145% de hausse

Ce bouleversement n’a pas été sans conséquence pour les prix immobiliers. Entre 2003 et 2020, le prix des maisons anciennes a bondi de 74% en Île-de-France et de 64% en province(2) et celui des appartements s’est envolé de 145% en région parisienne et de 90% dans le reste de la France, selon l’indice Insee-Notaires.

Au global, les ménages peuvent-ils acheter autant aujourd’hui qu’il y a 17 ans ? Oui, selon une étude de la Banque de France publiée en début d’année. Selon ses auteurs, le pouvoir d’achat immobilier a baissé jusqu’en 2008 avant de rebondir pendant dix ans grâce à la baisse des taux d’intérêt. Cet effet, cumulé avec l’augmentation du revenu disponible, a permis de compenser la hausse des prix.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Quel logement un acquéreur potentiel peut-il acheter aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, nous avons retenu le cas d’un couple disposant d’un revenu mensuel légèrement supérieur à 3.000 euros et d’un apport suffisant pour payer les frais d’agence et de notaire. Leur capacité de remboursement est ainsi d’environ 1.000 euros par mois.

En s’endettant au taux de 1,4% sur 25 ans (3), le ménage pourra emprunter 245.000 euros. Sur 20 ans et au taux de 1,15%, il pourra obtenir un prêt de 210.000 euros.

Avec ces montants, notre couple pourra acheter(4) :

– Un studio d’une surface de 20 (emprunt sur 20 ans) à 25 mètres carrés (emprunt sur 25 ans) dans le onzième arrondissement de Paris.

– Un grand deux pièces ou un petit trois pièces de 42 à 49 m2 à Lyon.

– Un appartement familial de 85 à 100 m2 à Angers.

– Une petite maison de 70 à 80 m2 à Argenteuil dans le Val d’Oise.

– Une grande maison de 170 à et 200 m2 à Villebret, un village dans la périphérie de Montluçon en Auvergne.


1) Selon les données historiques de l’Observatoire Crédit Logement / CSA
(2) Terme utilisé par l’Insee.
(3) Taux proches de la moyenne du marché constaté par l’Observatoire Crédit Logement / CSA en octobre 2020. Nous retenons un taux d’assurance de 0,15% et avons utilisé la calculette de Meilleurstaux.
(4) Estimations basées sur les prix moyens calculés par Meilleursagents.

Share Post :